Lipostructure

La réinjection de graisse “autologue”, appelée aussi lipofilling ou simplement lipostructure, est devenue une méthode réellement fiable. Le principe de la lipostructure est simple, il consiste à prélever de la graisse dans une partie du corps du patient pour la réinjecter dans une autre partie de son corps.

Dès que les premières lipoaspirations ont été réalisées, les chirurgiens plasticiens ont eu l’idée de réutiliser la graisse ainsi extraite pour la réinjecter en un autre endroit du corps, dans un but de comblement. Cette technique de réinjection de graisse autologue, appelée lipo-filling, s’est longtemps avérée décevante : la graisse réinjectée avait tendance à se résorber dans une proportion
importante, rendant les résultats aléatoires et éphémères.

Les chirurgiens plasticiens ne se sont cependant pas arrêtés à ces premières déconvenues et ont tenté de comprendre les raisons de ces échecs. D’étape en étape, les résultats se sont améliorés, et c’est surtout à partir de 1995 que la réinjection de graisse autologue, appelée plus souvent lipostructure, est devenue une méthode réellement fiable (cf. les travaux de S. Coleman).

Le principe est de réaliser une véritable auto-greffe de cellules graisseuses par réinjection de la graisse prélevée sur le patient lui-même. La lipostructure peut s’appliquer à un grand nombre de dépressions (creux) naturelles ou post-traumatiques. On peut résumer les objectifs et les indications de ce type d’intervention de la manière suivante :

Les indications d’ordre esthétique :

  • Le comblement et l’atténuation de certaines rides, notamment au niveau du visage,
  • La restauration de la “plénitude” d’un visage amaigri ou lors des premiers stades du vieillissement facial.
  • La restauration des volumes et des formes du visage : il peut s’agir notamment de la restauration d’un visage émacié par le vieillissement.
  • Un complément associé à certains liftings cervico-faciaux pour améliorer l’harmonie du visage.
  • Secondairement, après un premier lifting, pour améliorer le galbe du tiers moyen du visage sans avoir recours à un nouveau lifting.

Les indications en chirurgie réparatrice et reconstructrice :

  • Le comblement d’une dépression tissulaire à la suite d’un traumatisme,
  • La correction d’irrégularités secondaires liées à une lipoaspiration mal conduite,
  • La correction des fontes graisseuses après trithérapie chez les patients séropositifs.

Il faut cependant garder à l’esprit que la lipostructure doit toujours être considérée comme une véritable intervention chirurgicale qui doit être réalisée par un chirurgien plasticien compétent et qualifié, formé spécifiquement à ce type de technique et exerçant dans un contexte chirurgical.

Informations sur l’intervention :

  • Un bilan préopératoire est demandé ;
  • Hospitalisation : de 24 à 48 heures ;
  • Durée de l’opération : 2 heures et demie ;
  • L’injection se fait sous anesthésie locale, générale, ou locale avec complément intraveineux ;
  • Anesthésie : soit générale, soit par neuroleptanalgésie (anesthésie locale plus tranquillisant) ;
  • Pansement compressif : 3 jours ;
  • Les contrôles et actes post-opératoires se font au cabinet du chirurgien : les fils sont retirés après une semaine.

Contactez le centre esthétique Penthièvre
pour prendre rendez-vous.