La toxine botulique

Les indications esthétiques

La toxine botulique permet de diminuer la puissance des muscles responsables des rides d’expression. Elle permet un traitement très efficace des rides glabellaires, frontales, des pattes d’oie, des paupières inférieures et dans une moindre mesure de la région sous-labiale et du cou (cordes musculaires).
 

Les effets secondaires

Ils sont liés aux risques de diffusion aux muscles voisins et sont toujours réversibles. Les maux de tête, les œdèmes, les impressions de tension frontale ou de fixité sont beaucoup plus rares depuis que l’on a diminué le traitement à deux injections au niveau de chaque point, ce qui a permis en outre d’obtenir un résultat plus naturel. La seule complication réelle est le ptôsis. Il est cependant rare – entre 0,5 à 3 % des cas selon les statistiques – et toujours totalement réversible.
 

Les contre-indications

Grossesse, lactation, hypersensibilité à l’un des composants du produit, maladie neuromusculaire seront des éléments recherchés en amont, de même qu’une inflammation locale ou qu'un trouble de la coagulation.
 

En somme

La toxine botulique A est le principal traitement médical actif sur la composante musculaire des rides. En revanche, l’affaissement des tissus ne peut être traité que par le lifting des paupières et du visage.

Ces injections, ne comportant aucun risque lorsque l’on respecte ses contre-indications, doivent être pratiquées par un médecin ayant une connaissance précise des muscles faciaux, de leur fonction et des équilibres entre les muscles.
 

 

Contactez le centre esthétique Penthièvre
ou prenez rendez-vous en ligne.